Liquid error (sections/custom_mobile-menu line 86): Expected handle to be a String but got LinkListDrop
  • Group 27 Connexion

La rhapsodie de Yitro Symphonie Universelle de la Torah

La section de Yitro. Quelle est sa nature ? Cette partie aurait dû s'appeler la section de Moïse ! Après tout, c'est Moïse qui nous apporte les dix commandements ; tout le grand processus du don de la Torah tourne autour de lui, personnalité centrale de la section. Et pourtant, la tradition a décidé que nous devrions nous référer au passage dans lequel la révélation la plus sublime jamais faite aux enfants d'Israël et, à travers eux, à toute l'humanité, se produit sous le nom d'un non-Israélite, Yitro. Yitro n'appartient pas au peuple d'Israël. Certes, il a des liens familiaux étroits avec Moïse, mais bien que n'étant pas lui-même israélite, il s'identifie au destin du peuple d'Israël. Il veut être présent lorsque la Torah est donnée. Peut-être le texte veut-il dire que la Torah ne peut être donnée au peuple d'Israël sans partenariat, au moins sous la forme de la présence d'une personne issue des nations du monde. 

Non seulement les sages ont compté les lettres des dix commandements et ont trouvé que le nombre de lettres était de 620 (620 pour ceux qui sont familiers avec les mathématiques est égal à 613 + 7),  mais ils ont également suggéré que les 613 commandements ont été donnés au peuple d'Israël, et que la Torah ne pouvait pas être donnée sans sept commandements supplémentaires. Ces sept commandements ont été donnés aux descendants de Noé, soit un total de 620, ce qui correspond, en guématrie, au mot "Keter" (Couronne). Keter signifie que la couronne du Saint, béni soit-Il, est révélée dans le monde, non seulement sur les enfants d'Israël mais sur le monde entier. Sans Yitro, la Torah n'aurait pas pu être donnée. 

De même, nous trouvons plus tard dans le Tanakh une autre personnalité non israélite se joignant au récit concernant le peuple d'Israël, Ruth, la Moabite, l'arrière-grand-mère du roi David et la mère de toute la future dynastie messianique destinée à rectifier le monde dans son ensemble. La guématria des lettres de Ruth est de 606, et si nous ajoutons sept autres commandements, nous arrivons à 613 - le nombre total de commandements donnés à Israël. Il y a là une leçon importante pour les générations futures : la Torah est donnée au monde entier par l'intermédiaire des enfants d'Israël.

Articles liés

From Fragmentation to Oneness: The Transformative Power of Emuna

As we navigate the complexities of life, how can Emuna serve as a beacon of hope, resilience, and unwavering trust in the divine orchestration of our lives?

Emuna, the Jewish concept of faith and divine providence, offers a profound perspective on the world and our place within it. It guides us to perceive Creation as a unified whole, where seemingly disparate events and entities are interwoven expressions of a singular divine plan. Through Emuna, we recognize the overarching unity that transcends time and space, revealing the divine light that illuminates all aspects of existence.

Recherche