Don d’organes

Chalom,

J’ai entendu que les juifs pratiquants ne pouvaient effectuer de dons d’organes avant que le cœur n’ait cessé de battre. Ont-ils aussi l’interdiction de recevoir des dons d’organes prélevés avant que le cœur n’ait cessé ?

Qu’en est-il des Noachides ?

Réponse du rav Benjamin David de l’institut pouah, corroborée par le rav Oury Cherki :

Le Grand Rabbinat d’Israël a établi que c’est l’arrêt cérébral qui fixe le moment du décès, quand bien même le cœur pourrait continuer de battre. S’appuyant sur cet avis, de nombreux rabbins autorisent de faire don ou de recevoir un don de cœur.

La raison à cela est que la mort est définie par l’arrêt de la respiration, or le système respiratoire est lui-même contrôlé par le système cérébral.

Cette décision est valable autant pour les juifs que pour les Noachides.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

Dès dimanche 1er décembre rejoignez-nous chaque semaine à 17h00 (heure française GMT+1) pour un cours en ligne d’une heure avec le rav Malko Souffir sur le code de lois Noachide – Brit Chalom.
Ce livre est en cours de traduction et devrait être disponible dans le courant 2020.
Les inscrits au cours recevront les chapitres au fil de leur enseignement ainsi que les liens à tous les enregistrements.
Ils pourront également poser leurs questions directement au rav Malko Souffir et débattre des sujets entre participants.
Inscription ici: https://zoom.us/meeting/register/vp0tfumvpzgsVPzgPbMHLASjAGVbLk9F_A

%d blogueurs aiment cette page :