La débauche

Donner la vie est le premier commandement du judaïsme et fait partie de la sainteté dans ce qu’elle a de plus élevé !

Détails de l’interdiction

L’interdiction de la débauche est le cinquième commandement noachide. Ce commandement général comporte six prohibitions fondamentales d’ordre sexuel, dont le point commun est une dégradation de l’homme au niveau animal. Au delà de ces interdits de base, de nombreuses possibilités existent mais dépendent de l’évolution morale de chaque société. Ces six interdictions sont les rapports d’un homme avec sa mère, sa soeur, sa tante, la femme mariée à son prochain, ainsi que les relations homosexuelles et avec les animaux.

Sainteté de la procréation

L’on serait dès lors tentés de croire que si la Thora limite la liberté sexuelle de l’homme c’est qu’elle la dénigre et la condamne de manière générale. Or cela serait une grave erreur, tant le judaïsme se démarque, sur ce plan, du point de vue chrétien. En effet, le gène en rapport à la procréation qui est lattent dans la tradition chrétienne provient d’une différence subtile mais radicale dans la lecture de la Bible. La lecture chrétienne considère que l’homme n’a procréé qu’après le pêché, signifiant que la conjugalité serait le fruit de la décadence de l’homme. A l’inverse, la tradition d’Israël considère que la procréation entre le Premier Homme et la Première Femme s’est produite lorsqu’Adam et Eve se trouvaient encore dans le jardin d’Eden, et ce avant le pêché. Or si la procréation fait partie du jardin d’Eden cela signifie bien qu’à l’inverse de la chrétienté, le judaïsme considère que ce qui donne la vie est sain et sacré. Cela explique également pourquoi donner la vie, פרו ורבו (prou ourvou, procréer et se multiplier), est le premier commandement du judaïsme, et fait partie de la sainteté dans ce qu’elle a de plus élevé. Car quoi de plus saint que d’augmenter la vie ?

Canalisation de cette puissante force

Nous pouvons désormais comprendre que c’est précisément parce que la force de procréation est si importante, puissante et vitale, qu’elle a besoin d’être canalisée. De fait, sa mauvaise utilisation pourrait entraîner la plus grave des dégradations.

Ainsi, fondamentalement, à travers ces interdictions d’ordre sexuel, l’on voit que la Thora met en avant le respect de la vie et la rend plus noble.

Elévation de la vie familiale

L’élaboration peut encore être faite à des niveaux plus élevés, par exemple à l’aide de la cérémonie du mariage qui, bien que facultative parmi les nations, permet néanmoins d’élever l’homme au-dessus de la simple animalité. C’est le cas également de l’établissement d’une famille harmonieuse, de la responsabilité des parents envers leurs enfants et des enfants envers leurs parents. Tous ces éléments se rattachent à la sainteté de la vie conjugale et à l’établissement du mariage comme étant la forme idéale de la participation à l’oeuvre de la création de l’homme.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

Dès dimanche 1er décembre rejoignez-nous chaque semaine à 17h00 (heure française GMT+1) pour un cours en ligne d’une heure avec le rav Malko Souffir sur le code de lois Noachide – Brit Chalom.
Ce livre est en cours de traduction et devrait être disponible dans le courant 2020.
Les inscrits au cours recevront les chapitres au fil de leur enseignement ainsi que les liens à tous les enregistrements.
Ils pourront également poser leurs questions directement au rav Malko Souffir et débattre des sujets entre participants.
Inscription ici: https://zoom.us/meeting/register/vp0tfumvpzgsVPzgPbMHLASjAGVbLk9F_A

%d blogueurs aiment cette page :