Accueil » Vidéos » Vidéos - Vie noachide » Le jeûne du 9 av et l’Eternité d’Israël

Le jeûne du 9 av et l’Eternité d’Israël


Chalom et bénédictions à nos amis noachides du monde entier, Enfants d’Israël et enfants de Noé célèbrent le neuvième jour du mois d’Av, le jour le plus sombre du judaïsme.

Quelle est la particularité de ce jour ?

En ce jour se sont produits cinq malheurs qui sont, en réalité, des malheurs pour toute l’humanité. Le premier malheur, dit le Talmud, à vrai dire la Michna, est qu’il a été décrété que nos ancêtres n’entreraient pas en Eretz Israël, suite à la faute des explorateurs à l’époque de Moïse. Le peuple d’Israël aurait dû entrer rapidement en Eretz Israël pour y établir un Etat qui serait une lumière pour le monde entier et serait, finalement, un foyer de justice, sagesse, paix, beauté, pour toute l’humanité. Cette même génération s’est entêtée, a décidé qu’elle préférait vivre dans le désert et ne désirait pas entrer en Israël, suite à quoi il a été décrété que pendant 40 ans elle errerait dans le désert et n’entrerait pas en Eretz Israël. Voila le premier décret qui se produit le 9 av.

Un concentré de malheurs

Le second malheur terrible fut la destruction du premier Temple, puis celle du second Temple, Plus tard fut encore prise la ville de Beitar, représentant l’échec de la révolte de Bar Kokhba contre les romains, où furent tués près d’un million de juifs. Enfin fut conquise Jérusalem par Hadrien César, et du sel y fut semé pour représenter qu’elle ne se relèverait jamais. Nous voyons ainsi que les malheurs se répètent au cours de l’Histoire le jour du 9 av. Plus tard encore se déroula l’expulsion des juifs d’Espagne et la déclaration de la 1e guerre mondiale. Plus récemment, l’expulsion des juifs du Goush Katif était aussi le 9 av. Nous voyons à quel point cette date agit de façon systématique au cours de l’Histoire. Lorsque nous sommes frappés par des malheurs, c’est à cette date.

Peur de la matérialité

Mais nous pouvons aussi trouver à ce phénomène une petite lueur d’espoir. Si nous revenons au 1er point, le fait qu’il fut décrété que nos ancêtres n’entreraient pas en Eretz Israël : Pourquoi cette génération ne désirait pas entrer en Israël ? Pourquoi ne pas vouloir rendre ce service à eux-mêmes et au monde entier ? Il semble, d’après nos sources, qu’ils craignaient que l’entrée dans le monde du travail, dans le monde politique, l’économie et toutes les occupations de ce monde, entraineraient au peuple d’Israël une régression morale, comme ce qui était déjà arrivé au peuple Cananéen qui les y avait précédé. Ce peuple, profondément enraciné, ancré à la terre d’Israël, était aussi le peuple le plus corrompu au monde. Apparemment, l’intensité de la terre d’Israël cause un renforcement des forces négatives, du mauvais penchant. C’est ainsi que nos ancêtres, apparemment par intention favorable, pensèrent qu’il était préférable de rester spirituels, de vivre une vie détaché du matériel.

Consolation

Mais c’est là leur erreur. Ils ne savaient pas une chose essentielle, sur laquelle insiste la Thora, qu’il est impossible que le peuple d’Israël vive en Eretz Israël et se dégrade jusqu’à une corruption absolue. Il est impossible que le peuple d’Israël régresse au même point que les Cananéens. Et ce pour une raison simple : la Thora promit d’avance que si par malheur nous atteignions une situation morale critique, avant cela nous serions exilés, comme il est dit : « Quand vous aurez engendré des enfants, puis des petits-enfants, et que vous aurez vieilli sur cette terre; si vous dégénérez alors, […] J’en prends à témoin contre vous, aujourd’hui, les cieux et la terre, vous disparaîtrez promptement de ce pays pour la possession duquel vous allez passer le Jourdain; vous n’y prolongerez pas vos jours, vous en serez proscrits au contraire! Ca signifie que l’Eternel ne permettra pas au peuple d’Israël de se détériorer. Car à chaque fois que nous sommes en danger de régression, arrive le 9 av, la vanne de sécurité, l’assurance, qui empêche le peuple de chuter complètement.

Eternité d’Israël

Ainsi, malgré toute la tristesse de ce jour terrible, nous voyons qu’il y a, du point de vue de la Providence supérieure, l’intention de sauver le peuple d’Israël, d’en faire un peuple éternel, et ce, grâce au 9 av. Sans le 9 av le peuple pourrait, qu’à Dieu ne plaise, sombrer, et ne pourrait plus remplir sa vocation universelle. Vient alors le 9 av pour le ramener sur le droit chemin. Grâce à Dieu, de nos jours, à notre génération, nous sommes revenus en Eretz Israël, et nous avons commencé à remplir notre mission universelle. Nous pouvons être certains que nous n’aurons plus besoin du 9 av pour redresser notre chemin. Nous prions pour que ce 9 av soit le dernier où nous jeûnerons, le dernier de nos malheurs, et que dès maintenant, dès l’année prochaine déjà, nous pourrons nous réjouir le 9 av au Temple de Jérusalem, puisse-t-il être reconstruit promptement de nos jours, qui sera une maison de prière pour tous les peuples.

Chalom

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :