L’idolatrie

S’il y a un D.ieu, il n’y en a qu’un seul, et c’est à Lui seulement que les prières et le culte doivent être adressés

Ce n’est qu’après avoir rencontré la Torah d’Israël que l’on peut comprendre la transcendance du Créateur, l’absolue différence qui existe entre le Créateur du Monde et Son monde. C’est cela qui permet de se libérer des enchaînements physiques, métaphysiques ou déterministes envers la nature; de reconnaître le seul D.ieu Créateur du Monde comme Celui à qui un culte doit être adressé.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :