La foi

L’on ne peut avoir pour objet de foi que des choses qui sont validées par la raison ou qui ont été prouvées par des faits.

Si je dois, pour accéder à la foi, renoncer à ma moralité, à mes intuitions les plus fondamentales, à ma raison, cela ne peut emporter une pleine adhésion. Même si l’on serait en mesure de dire que l’on a une pleine foi en certaines choses, cela sous-entendrait que l’on a dû renoncer à une partie de soi-même. C’est d’une certaine manière un blasphème. C’est comme si l’on disait qu’une partie de l’humanité de l’homme a été créée en vain et fait obstacle au contact avec la divinité…

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

%d bloggers like this: