Accueil » Vidéos » Vidéos - Conférences » Rav Cherki à la veille de Roch Hachana 5773

Rav Cherki à la veille de Roch Hachana 5773

Enregistrement du rav Oury Cherki lors du live de roch hachana le 9.9.12 suivi d’une FAQ

Extrait de la conférence, transcrit avec nos remierciements par la communauté “Les Enfants de Noé – Paris”:

Peut-on définir le Noa’hisme comme une religion ?

La réponse est non. Pour une raison très simple. Même si le Noa’hisme peut effectivement servir de “religion” pur ceux qui ont une conscience religieuse. Mais il y a aujourd’hui dans l’humanité toutes sortes de consciences.

Il y a même ce qu’on appelle l’athéisme, que l’on peut considérer comme une des formes de la conscience de D.ieu. L’athéisme n’est pas forcément la négation de l’existence de D.ieu, c’est la négation de sa définition. Effectivement il y a quelque chose qui parfois est un peu irritant dans le discours religieux, c’est qu’on parle à tout bout de champs du Créateur comme si on Le connaissait. En vérité, le Créateur a décidé de cacher Sa “Face” depuis la création du monde, et parfois, de La révéler. Et quand il y a une insistance sur la révélation de Sa “Face”, alors cela appelle, de la part de certaines personnes conscientes dans le monde, un refus de la religion.

Effectivement, la loi Noa’hide à l’origine, ne parle que de négation – de ce qu’il ne fautpas faire. “Il ne faut pas pratiquer l’idolâtrie”, “il ne faut pas tuer”, “il ne faut pas pratiquer la débauche”, etc. Ca veut dire que dans la lois Noa’hide originelle, il  a une grande liberté d’expression de la vie intérieure qui est laissée à chacun.

Alors, il y a parmi nos amis Noa’hides dans le monde ceux qui désirent se définir comme une religion – et c’est tout à fait légitime de leur point de vue. Et ceux qui sont intéressés peuvent recevoir une instruction de ce genre.

Ceux qui ne se reconnaissent pas dans l’idée de religion peuvent créer de leur point de vue une autre branche du Noa’hisme. Cette branche qui reconnaît la volonté de D.ieu à travers les impératifs moraux !

Ou bien ceux qui seulement reconnaissent le Créateur à travers l’absence de discours sur Lui.

En effet, vous avez remarqué qu’à travers le premier commandement Noa’hide, c’est l’interdiction de l’idolâtrie, et non pas, comme on pourrait s’y attendre, l’obligation de la connaissance de l’existence de D.ieu.

Ceci permettrait une gamme extrêmement variée d’appréhension du Noa’hisme à différents types de Noa’hisme.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :