Peuple ou peuples?

Q: La prophétie indique-t-elle que les nations deviendront un peuple ou des peuples?

Kvod haRav,

Il me semble qu’il y a une incohérence, apparente pour le moins, dans l’une de vos interventions. En effet, lors de la conférence “L’ACTUALITE DE LA VOCATION ABRAHAMIQUE” (partie 1/3 – 26’24”) donnée à Genève le 08 novembre 2011, vous affirmez:

“Le prophète nous dit (…)[Zacharie 2.15 dans le TaNaKh et 2.11 dans la traduction chrétienne de Louis Second]: “De nombreuses nations viendront à D.ieu en ce jour, et seront pour Moi, [D.ieu], un peuple.” (…) Ca veut dire que viendra un temps où nous apprendrons aux goyim [nations] non pas de la morale individuelle, mais (…) à être – au niveau collectif – des “peuples de D.ieu. [les amenant à une sanctification collective qui est jusqu’à aujourd’hui la caractéristique du seul peuple juif.]

Le verset parle de ces nations non-juives au pluriel, qui deviendront pour D.ieu un peuple (‘am), au singulier. Puis vous commentez en nous disant que le peuple Juif a pour vocation d’apprendre aux non-Juifs à être – au niveau collectif – des peuples (‘amim?/’oummot?) de D.ieu. S’agit d’un unique peuple comme le dit le verset, ou peuples au pluriel, comme vous l’interprétez ? Comment comprendre cette contradiction ?…

Merci beaucoup par avance pour vos explications.

Jean-Yves – Paris
R: 

Le terme hébraïque est difficile à rendre en Français. Le mieux serait encore de traduire: “Ils seront pour Moi: peuple”. Autrement dit, il s’agit d’une dignité, ou d’un statut, auquel accèderont les nations, et non pas d’un singulier à opposer au pluriel.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :