Breaking News
Home » Interrogez le Rav » Interrogez le rav - Pratique Noachide » FAQ Noachide – Mes enfants sont juifs, que faire?

FAQ Noachide – Mes enfants sont juifs, que faire?

Est-il permis à un Ben Noa’h de participer aux prières, se laver les mains avant le repas et répondre Amen aux bénédictions d’un juif?

Question:

Je suis goy. Lorsque je suis chez ma fille convertie et mon gendre juif, je participe à toutes les prières avec mon livre traduit en français. Je me rince les mains avant de manger le pain. Je passe ma main sur la bougie pour faire la tefila et je dis amen chaque fois que mes enfants prient. Enfin je participe à tout, même le samedi matin je vais prier à la synagogue. Est-ce que c’est un mal?

Réponse:

Précisons une chose importante : la prière est une valeur universelle, ce qui est admis d’ailleurs par toutes les autorités rabbiniques. Et donc, le fait de participer à la prière est une chose forcément positive, et même très positive, surtout s’il s’agit d’une participation à la prière des Enfants d’Israël qui connaissent les secrets de la prière. Et donc, dire « amen » est une forme de participation. J’irai même plus loin : selon le Shoul’han Arou’h, le Code fondamental de la législation juive, lorsqu’un non-Juif prononce une bénédiction, il faut répondre « amen » également.

Donc, tout ce que vous faites est très bien : vous allez le samedi matin à la synagogue. Il n’y a absolument aucun mal. Maintenant, le problème : est-ce que vous acceptez sur vous le devoir de faire le Shabbat ? Cela dépend de savoir si vous avez adopté ou pas officiellement le statut du Ben Noa’h, et là vous entrez dans toutes les controverses rabbiniques à propos d’un non-Juif qui observerait le Shabbat.

Mais votre manière de le faire est tout-à-fait casher.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

About Rav Oury Cherki

avatar
Rav Oury Cherki est né en Algérie en 1959. Il a grandi en France et fit son Alyah en 1972. Etudes a la yechiva du Merkaz Harav. Rabbin. Service a Tzahal dans l'artillerie. Il a étudié auprès du Rav Tzvi Yehouda Kook, du Rav Leon Yehouda Ashkenazi (Manitou), et du Rav Shlomo Benyamin Achlag. Rav Oury Cherki dirige le département israélien du Machon Meïr, et le Centre Noahide Mondial - Brit Olam. Il enseigne dans de nombreux endroits à travers le pays. Il dirige la communauté "Beth Yehouda" à Kiryat Moshé (Jérusalem). Auteur de nombreux ouvrages de pensée juive.

Leave a Reply

%d bloggers like this: