Violence dans Talmud

Q: Comment expliquer le caractère virulent de certains extraits du Talmud a l’encontre des non-juifs?

Q: Bonjour rav.

Comment expliquer le caractère virulent de certains extraits du Talmud a l’encontre des non-juifs comme par exemple “Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains” ou encore “Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort”? En tant que Bne Noach, nous nous devons de repliquer face a de tels arguments retorqués par une certaine opinion publique antagoniste au Judaisme.

Merci d’avance pour votre réponse.

Shalom.

Robert

R: Certains extraits du Talmud à l’encontre des non-juifs comme par exemple : « vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains » sont des faux qui ont été accumulés par des antisémites dans le courant de l’Histoire. Je vous recommande la lecture d’un catholique extrêmement objectif du nom de Malcolm Hay d’origine écossaise qui s’appelle « Thy Brother’s blood » (« Le sang de ton frère »).

Mais il y a certainement, effectivement, des textes qui parlent de certains cas particuliers. Par exemple, ce que vous dites qu’il ne faut pas sauver un non juif en danger de mort, c’est totalement faux, il s’agit d’un idolâtre, et dans certaines situations seulement. Si vous voulez savoir quelle est la règle de la Halakha telle qu’elle est enseignée par tous les rabbins du monde, il vous suffit pour cela de demander à n’importe quel rabbin « faut-il sauver un non juif en danger de mort ? », la réponse sera « bien sûr ! ». Cela est vrai aussi bien s’il s’agit du Chabbat que d’un jour profane.

Tous les débats de type théorique qui font partie des délibérations théoriques du Talmud ne sont pas à prendre en ligne de compte.

Ajout d’un internaute : Ces accusation viennent du « faux de Pranaitis », recherchez sur Google, elles sont reprises en boucle par tous les sites antisémites ou anti-Thora.

Rav Cherki : Il serait intéressant de faire la liste des fausses citations du Talmud, c’est absolument incroyable de penser que les ennemis du judaïsme aient eu besoin de faux pour étayer leurs propos, alors qu’ils auraient très bien pu se baser sur les déclarations officielles du judaïsme. C’est que c’était probablement insuffisant.

 

Réponse obtenue lors de la conférence en direct du rav Oury Cherki le 12.01.14

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :