Des Maîtres du Noahisme?

Q: Est-ce que l’enseignement du Judaïsme ne revient pas exclusivement à des Juifs?

Q: Shalom,

Lors du cours de dimanche, il a été question de la possibilité d’avoir des maîtres du Noahisme. Ma question est la suivante :

Est-ce que l’enseignement du Judaïsme ne revient pas exclusivement à des Juifs puisqu’il est même question de ne pas faire de bénédiction sur un non juif érudit de Torah et en plus, si ce n’est pas conforme au projet divin, ça voudrait dire que j’agirais contre Hachem si j’étudiais “trop” la Torah?

R: L’enseignement du judaïsme est interdit envers es idolâtres. Par contre, enseigner à des noa’hides :
  1. 1.  Tout le monde est d’accord pour dire que les parties de la Thora qui les concernent sont évidemment autorisées, aussi bien en ce qui concerne les lois noa’hides que la morale, l’intelligence de l’histoire et les fondements de la foi. Tout cela concerne tous les hommes, quels qu’ils soient.
  2. 2. D’après le Gaon de Vilna, un de nos grands maîtres, enseigner la Loi Ecrite (Bible) ne fait pas partie de ces interdictions, ce n’est que la tradition orale.
  3. 3. L’opinion de notre maître Maïmonide telle qu’elle est interprétée par notre maître le ‘Hatam Sofer de Presbourg, est que c’est autorisé sans restrictions pour les noachides [contrairement aux Goïms qui n’ont pas pris sur eux le respect des Sept Lois].
Le fait qu’on ne fait pas de bénédiction pour un sage non juif érudit de la Thora, vient du fait que ce cas, pendant l’Histoire, était exceptionnel. Les sages n’ont donc pas jugé nécessaire de fixer une bénédiction pour ce cas. Dire que ce n’est pas conforme au projet divin vient effectivement de cette confusion entre le Goï et le Ben Noa’h évoquée au point 3 ci-dessus.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :