Je ne trouve pas ma place

Q: Quelle est la place d’un non juif face au Créateur? Sommes-nous en train de créer une nouvelle religion?

Q: Quelle est la place d’un non juif face au Créateur? La Thora peut-elle être un guide universel alors que son enseignement est en partie interdit aux juifs? Les B’nei Noah peuvent-ils (ont-ils le “droit”) de s’approprier le judaïsme?
En fait ce serait comme la création d’une religion basée sur une autre? Pourriez-vous m’éclaircir?

R: La place d’un non juif face au Créateur est la place de l’homme. L’homme, étant créé à la ressemblance de son Créateur (Gen. I, 27) il a une relation privilégiée par rapport à toute la nature envers son Créateur. Ce qui le différencie d’Israël c’est la notion de sainteté collective. En effet, ce n’est que au sein du peuple juif que l’on a pu trouver une nation qui, en tant que nation, est sanctifiée. Alors que parmi les autres nations c’est l’individu qui, parfois même en se détachant de son appartenance collective, peut se sanctifier et assumer son identité de créature faite à la ressemblance du Créateur.

Dans l’espérance des prophètes se trouve l’idée que viendra le jour où les nations, en tant que collectivités, se sanctifieront à la manière d’Israël, comme le dit le prophète Zacharie (II,15) : « en ce jour, de nombreuses nations s’associeront à Dieu et seront pour moi un peuple ». Israël gardera alors sa position de modérateur, de foyer central de l’humanité, mais les identités collectives seront, elles, sanctifiées.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :