Accueil » Interrogez le Rav » Interrogez le rav - Etre Ben Noah: Comment, pourquoi? » FAQ Noachide – Détails sur l’accomplissement des commandements par les Noachides

FAQ Noachide – Détails sur l’accomplissement des commandements par les Noachides

Rambam, nombre de commendements, leur application, leur statut, collectivité du Noachisme

Réponses en gras dans le texte

  • Le Rambam semble ouvrir l’accès des Mitsvot aux Bné Noah :

1- Quelles Mitsvot ?

Sachant que même un juif n’est pas concerné par toutes les 613 mitsvot (mitsvot liées à l’activité agricole, liée à la tribu de Lévi ou au statut héréditaire de Cohen, liées au genre masculin ou féminin,…)

Vous savez que, lorsqu’on dit que « les mitsvot sont ouvertes aux Bne Noa’h, selon Maïmonide », en tout cas selon l’interprétation du ‘Hatam Sofer, il est évident qu’un homme ne peut accomplir les commandements d’une femme, ni une femme les commandements d’un homme ; ou qu’un juge a des commandements particuliers, en tant que président de tribunal ; de même s’il se crée une sorte de dynastie sacerdotale, chez les Bne Noa’h, ce qui n’est pas impossible, ce serait une question de convention ; ou même s’il y a adoption des lois agricoles, ce qui n’est pas impossible, cela peut être fait chacun à sa manière. Vous savez que Maïmonide dit qu’un non-Juif peut également prélever la dîme et peut faire la circoncision. Le RaDBaZ Rabbi David ben Zimra, l’un de nos Maîtres du 16ème siècle, n’autorisait pas les noachides à écrire des mézouzot ou des téfilines ou même un sefer Torah ; bien évidemment, cela peut être discuté, mais c’est l’opinion dominante. Tout cela est encore à découvrir ; je ne dirai pas à inventer, mais à découvrir. De même pour ce qui est des prières : est-ce qu’un non-Juif peut dire « le Dieu de nos ancêtres » ? Cela est évidemment problématique. D’ailleurs, c’est ce que nous avons corrigé dans le sidour, le rituel de prière que nous sommes en train de publier. Donc, tout cela est à découvrir. Je pense qu’il serait bon, justement, qu’il y ait des entretiens mutuels entre Juifs (rabbins) et non-Juifs (noachides) pour l’élaboration de ces lois.

2- Quel type d’application ?

– Application Totale : comme un Ben Israël qui FAIT une Mitsva comme une obligation avec tous ses détails d’application précis ?

Si vous le voulez, vous pouvez faire l’application totale. Mais vous pouvez aussi, comme vous le dites si bien, faire l’application partielle :

– Application Partielle : comme un candidat à la conversion au judaïsme qui FAIT Chabbat avec presque tous ses détails en faisant exprès de ne pas en respecter au moins un afin de ne pas faire exactement comme les Bné Israël ?

C’est libre à vous de décider. Je tiens à rappeler ici une opinion intéressante, celle du Mishna Brou’ha qui dit que “l’acception du Shabbat ou de tout autre commandement noachide se fait au moment de la déclaration formelle devant le tribunal”. Et, dans ce cas-là, vous pouvez décider –comme l’a fait l’un de nos amis noachides- au moment de la déclaration devant le tribunal, d’accepter par exemple le Shabbat, l’étude de la Torah, la prière et la charité. Evidemment, dans votre mode d’application qui vous convient.

– Dans l’esprit : s’inspirer de l’esprit des Mitzvot et de tous leurs détails pour y trouver des éclairages dans sa vie ?

C’est tout-à-fait possible.

3- Quel serait le statut de ces Mitsvot adoptées LIBREMENT par un ben Noah ?

Resteraient-elles au niveau d’un CHOIX libre de tout engagement ?

Ou deviendraient-elles des obligations à part entière s’ajoutant aux 7 lois des Bné Noah ?

Tout cela dépend de si vous le faites de manière formelle devant un tribunal ; dans ce cas, cela devient aussi un engagement. Mais si vous ne le faites que par décision privée, ce n’est pas un engagement, mais c’est une chose fort souhaitable.

4- Cette démarche des Bné Noah vers les Mitsvot est elle INDIVIDUELLE ou COLLECTIVE au sein d’une assemblée de Bné Noah ?

Pour l’instant, nous n’avons pas encore ce qu’on appelle de « collectivité nationale noachide », à la manière du peuple juif qui vit en tant que nation son alliance avec le Créateur, mais les prophètes nous ont déjà promis –tel par exemple le prophète Zacharie dans le chapitre 2- que de nombreuses nations s’associeront à l’Eternel et deviendront « Mon peuple ». Donc, viendra un jour où il y aura peut-être une France sanctifiée, un Luxembourg sanctifié, un Japon sanctifié, tout cela est possible. Pour l’instant, ce que nous pouvons espérer, c’est que se forment des communautés. Le modèle de la communauté a été vital pour la survie du peuple juif pendant son exil. Je pense que c’est un modèle qui pourrait être fort utile à nos amis noachides, dans la mesure où ils pourraient former une vie communautaire dans laquelle le noachisme serait transmis de génération en génération, et par l’éducation

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :