Ben Noah et Guer Tsedek

Q: Si les 7 lois noachides suffisent à être un Ben Noah digne de ce nom, pourquoi HaChem a-t-Il permis la conversion?

Q: Chalom, Rav Oury Cherki :)

Une des choses que je ne saisis pas avec le Nohaisme est sa comptabilité avec la conversion. Si les sept mitsvoths noahides suffisent à être un Ben Noah digne de ce nom (Commandement de HaChem à Noah), pourquoi HaChem a permis la conversion et daigne avoir un amour particulier pour les convertis à Moise ? Je trouve ces deux notions difficilement conciliables; est-ce que cela rend le Guer Tsedek “supérieur” au Ben Noah ? J’ai consulté l’avis de bons rabins qui ont des avis mitigés sur cette question; certains pensent qu’il y a une forme d’orgueil dans la conversion car on n’accepte pas son statut de non-juif.

Kol Touv.

R: Le Ben Noach accède à la sainteté individuelle tant que sa nation d’origine n’a pas encore accédé à la sainteté collective. Le Guer tsedek entre dans une collectivité sainte, ce qui est parfois profitable et qui est parfois dommageable.

 

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :