Mitsvot avant la Thora

Q: Avant le don de la Torah, que devait respecter les personnes juives? (et les personnes non juives?)

Q: Avant le don de la Torah, que devait respecter les personnes juives? (et les personnes non juives?)

R: Avant le don de la Thora, c’est la législation noachide qui était en vigueur. Selon le Talmud, cette législation remonte à Noé, et même avant lui au Premier Homme (Adam Harichon).

Aussi bien la Thora que des textes extrabibliques témoignent de l’application de lois morales qui correspondent en très grande partie à la législation noachide. D’une certaine manière, le Code de Hammurabi pourrait même y être également référé.

Ce que la Thora ajoute est le fait que cette législation soit vécue par une collectivité et non plus simplement par des individus. Ainsi, le noachide aujourd’hui qui accepte l’enseignement de sa loi à travers la loi de Moïse, a l’avantage de se lier à la sainteté collective et non pas simplement à la sainteté individuelle.

De plus, le Talmud raconte qu’est venu un moment de l’histoire, difficile à déterminer, où la loi noachide a été comme abolie, du fait que l’humanité a alors refusé de se considérer liée à ces lois en tant que Mitsva (commandement) et ne les acceptait plus qu’en tant que conduite morale. Ce récit Talmudique n’est pas sans rappeler l’expression de l’apôtre Paul “tout est permis mais tout n’est pas convenable”, à savoir que le christianisme a voulu revenir à ce stade antérieur où la législation noachide n’était plus l’application de la volonté du Créateur mais uniquement un mode de comportement moral. A l’inverse, le noahisme propose justement de retrouver la notion de Mitsva, d’application de la loi en tant que commandement du Créateur.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :