Divergences sur le 27 ‘Hechvan

Q: Que commémore-t-on le 27 ‘Hechvan?

Q: Shalom,

On discutait avec des amis, et il semblerait que les avis divergent. J’ai donc deux questions à propos du 27 ‘Hechvan.

1) On commémore quoi exactement (est-ce que les lois noahides font partie de l’alliance avec l’humanité dont l’arc-en-ciel est le signe, de sorte qu’on les commémore en même temps que la sortie de l’arche, ou elles ont été transmises plus tard et sans lien direct avec les évènements du 27, de sorte qu’il serait facultatif d’en parler dans la description d’une activité pour souligner le 27 ‘Hechvan)?

2) Y a-t-il une limite à ne pas franchir pour ne pas tomber dans l’invention d’un culte (ex. est-ce que ce serait ok de parler de Yom quelque chose et d’allumer une bougie)?

Merci!

R: 1) Le 27 H’eshvan, le jour où il est sorti de l’arche, Noé a reçu les Sept Commandements noahides. D’une certaine façon, c’est donc un jour de réception de la Thora à la manière des bnei noa’h.

2) L’interdiction d’inventer un culte mentionnée dans Maïmonide concerne une initiative qui aurait son origine chez les goïm (Gentils). Lorsqu’il dit (lois des rois 10,9) : « on ne les laisse pas inventer une religion de leur propre chef », cela suppose deux choses :
a) si l’initiative vient des rabbins, il n’y a pas de problème
b) il y aurait également lieu de faire la distinction classique entre le « goï » et le « ben noa’h ». Le ben noa’h, étant celui qui a déjà accepté officiellement les sept lois noachides devant un tribunal d’Israël, n’est pas sur le coup de cette interdiction.

 

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :