Accueil » Articles » Articles – Paracha de la semaine (page 3)

Articles – Paracha de la semaine

Haftara de Vayetse – Ciel et Terre

La vision de l’échelle de Jacob dans notre paracha est une allusion à l’union de la Thora et de la politique, lui révélant précisément au moment de se rendre en exil, qu’il est possible de relier Ciel et Terre… Lire la suite »

Hayé Sara ’75 – Haftara – Que lui manque-t-il ?

Rois I 1, 1 – 31 « Adonias, fils de Hagghit, laissait percer son ambition en disant: “C’est moi qui serai roi.” » (Rois I 1, 5). A priori, Adonias a tout pour prendre le pouvoir. Il est le cinquième fils du roi David, juste après Absalon qui était quatrième, lui donnant l’avantage de l’âge sur Salomon. Il a aussi ... Lire la suite »

Lekh Lekha – Mon serviteur

Il existe dans le judaïsme deux formes de service de l’Eternel : celle du serviteur et celle du fils. Le serviteur et le fils La première est un acte technique, qui n’a pour seule ambition que de s’acquitter de ses obligations. Le serviteur ne cherche pas à comprendre le sens des commandements qu’il accomplit, et tout se résume pour lui en ... Lire la suite »

Le code de Haazinou

La paracha de Haazinou que nous lirons ce chabbat est la seule pour laquelle nous possédons une tradition antique quant à sa répartition en sept « montées » (chaque chabbat la paracha est divisée en sept parts, et pour chacune d’entre elles « monte » une personne différente pour la lire). Les initiales des six premières parties forment les mots « Ha.Z.I.V.  La.’Kh » (lit. « à Toi ... Lire la suite »

Ki Tavo ’74 – La Thora provenant de la terre

L’inconvénient de la Révélation du Sinaï Au mont Sinaï, la Thora a été donnée du Ciel, non de la terre. Une voix forte et puissante sortant du sommet de la montagne et l’interdiction au peuple non seulement de monter mais même de toucher le pied de la montagne sous peine de mourir. Une Thora donnée ainsi éveille dans l’âme de ... Lire la suite »

Choftim ’74 – Pourquoi deux livres?

Le roi, en plus de chaque hébreu (selon Maïmonide et le Choul’han Arou’h), a le commandement d’écrire un second livre de Thora : « Or, quand il occupera le siège royal, il écrira pour son usage, dans un livre, une copie de cette doctrine, de devant les prêtres descendants de Lévi » (Deut. 17, 18). Si l’intention était qu’il le lise deux fois, ... Lire la suite »

Ekev ’74 – Par mérite ou non ??

La conquête d’Eretz Israël ne dépend pas du mérite de ses conquérants. C’est ce que nous lisons cette semaine: « Non, ce n’est pas à ton mérite ni à la droiture de ton cœur que tu devras la conquête de leur pays » (Deut. 9, 5). Mais s’il en était vraiment ainsi, elle ne devrait pas non plus dépendre de la perversité ... Lire la suite »

Devarim ’74 – le secret de la « bordure protectrice »

La faute des explorateurs apparaît à nouveau dans notre paracha et dévoile, en passant, une caractéristique particulière de notre maître Moïse. Le peuple a décidé qu’il n’était pas capable d’entrer en terre d’Israël par peur de devoir combattre contre des géants : “C’est par haine pour nous que l’Éternel nous a fait sortir de l’Egypte! C’est pour nous livrer au pouvoir ... Lire la suite »

Pin’has ’74 – Sacrifices et Sephirot

L’ordre des sacrifices saisonniers rapporté dans notre paracha est précis jusqu’au dernier petit détail. Il est important d’en comprendre la signification. Chaque jour sont sacrifiés au Temple deux agneaux, le premier à l’aube et le second au crépuscule, mettant en évidence l’éternité du lien entre Israël et Dieu. Ce qui est vrai le matin l’est aussi en fin de journée : « Parce ... Lire la suite »

Houkat ’74 – la logique de la vache rousse

Signification de l’impureté La vache rousse purifie. L’impureté de la mort est la conséquence de la rencontre de l’homme vivant avec la mort. La pierre ne peut devenir impure, car elle n’a jamais connu la vie. La mort est l’opposé de la vie, et le choc causé par la rencontre avec elle ébranle la vie. L’impureté est proportionnelle à la ... Lire la suite »