Dernières nouvelles
Accueil » Articles » Articles - Pratique Noachide » Cycle de la vie Noachide – Bar Mitsva
Cycle de la vie Noachide – Bar Mitsva
Cycle de la vie Noachide - Bar Mitsva (Photo by Flickr)

Cycle de la vie Noachide – Bar Mitsva

Qu’est-ce que la Bar Mitsva et quelles sont ses implications?

L’âge de la Bar Mitsva (Bar  Mitsva pour les garçons, Bat  Mitsva pour les filles) est l’âge minimal où l’individu est soumis aux Mitsvot (commandements, pluriel de Mitsva), et a la possibilité de les accomplir.

Le judaïsme a fixé cet âge à 12 ans pour les filles et 13 ans pour les garçons. Avant cet âge, les enfants juifs n’ont pas d’obligation légale. Passé cet âge, ils portent l’entière responsabilité des commandements et, en tant que personnes responsables, ils ont même déjà des sanctions sur leurs transgressions.

Quel est l’âge de Bar/Bat Mitsva pour les Noachides ?

A quel moment les Noachides deviennent-ils responsables de leurs actes ? Cette question est importante, et aura des implications notamment lorsque seront établis des tribunaux jugeant selon la loi Noachide. A quel âge l’individu commence-t-il à ressentir la portée de ses actes, que le respect des commandements le relie à Dieu ? Plusieurs tendances se dégagent chez nos sages :

  1. certains indiquent l’âge de 13 ans comme les juifs
  2. d’autres sont d’avis qu’à partir du moment où l’enfant comprend ce qu’est un commandement, il est responsable.
  3. enfin, certains indiquent que l’âge de la maturité varie dans chaque société, et ses sages sauront l’établir en adaptation à leur population. Cet avis est celui du rav Kook, et celui qui a le plus de sens à mes yeux.

C’est pourquoi, lorsque la question me fut posée par deux communautés différentes dans le monde, ma réponse fut différente en fonction de leur environnement.

Lorsque la question me fut posée par une communauté aux Philippines, je leur ai répondu que l’âge chez eux devrait être autour de 14-15 ans, alors qu’au Canada j’ai indiqué 17 ans, étant donné que la maturité dans le monde occidental s’acquiert bien plus tard que dans le monde oriental où l’individu est contraint de subvenir aux besoins de sa famille à un plus jeune âge.

Lorsqu’une personne atteint un âge où elle prend la responsabilité sur sa vie – alors elle a atteint l’âge de Bat/Bat Mitsva.

Comment doit-on marquer le jour où l’individu atteint cet âge ?

Il convient en ce jour de réaliser une mitsva, une bonne action qui pour la première fois aura une dimension supplémentaire, celle d’un acte obligatoire. Les garçons juifs mettent les phylactères en ce jour. Ce n’est pas la première fois qu’ils le font, s’étant déjà entraîné auparavant, mais c’est la première fois qu’ils le font en tant que mitsva. Quelle devrait être la première mitsva réalisée par un Noachide ?

Il est dit au sujet d’Abraham (Gen. 18, 19) : « Si je l’ai distingué, c’est pour qu’il prescrive à ses fils et à sa maison après lui d’observer la voie de l’Éternel, en pratiquant la charité et la justice ». Le Talmud apprend de ce verset que les Enfants de Noé ont l’obligation de réaliser des actes de bonté et de charité. C’est pourquoi il convient que le jeune adulte, ou le groupe de jeunes adultes, réalise un acte de charité en ce jour, d’aide à son prochain, d’aide aux démunis et nécessiteux. Cette action serait la festivité de ce jour, accompagnée comme il se doit d’un discours sur l’engagement aux lois de Noé, la foi en Dieu, l’amour pour l’humanité, le rôle particulier que tient le peuple d’Israël dans le monde et notre reconnaissance envers lui pour tout le bien qu’il apporte.

Il est d’usage d’offrir aux Bar/Bat Mitsva des cadeaux, et de servir aux participants une petite collation à la maison ou dans la nature. Je recommande de ne pas dépenser des sommes astronomiques pour cet événement – il arrive encore trop souvent que des sommes irrationnelles soient dépensées. Offrir un vêtement au jeune est de mise, afin qu’il ou elle récite la bénédiction de renouvellement (chéhé’héyanou) sur un nouvel article, et que cet événement soit gravé dans son souvenir comme un moment clé dans la constitution de son identité et sa personne.

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

A propos de Rav Oury Cherki

avatar
Rav Oury Cherki est né en Algérie en 1959. Il a grandi en France et fit son Alyah en 1972. Etudes a la yechiva du Merkaz Harav. Rabbin. Service a Tzahal dans l'artillerie. Il a étudié auprès du Rav Tzvi Yehouda Kook, du Rav Leon Yehouda Ashkenazi (Manitou), et du Rav Shlomo Benyamin Achlag. Rav Oury Cherki dirige le département israélien du Machon Meïr, et le Centre Noahide Mondial - Brit Olam. Il enseigne dans de nombreux endroits à travers le pays. Il dirige la communauté "Beth Yehouda" à Kiryat Moshé (Jérusalem). Auteur de nombreux ouvrages de pensée juive.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :