Dernières nouvelles
Accueil » Articles » Articles - Concepts de base » Pourquoi devenir Noachide ?
Pourquoi devenir Noachide ?
Photo by Pixabay

Pourquoi devenir Noachide ?

A. Monde humain vs Aspiration à la transcendance

Au fil des générations, l’humanité progresse en sagesse et bonté. Cette évolution a lieu pour l’essentiel – et en particulier ces dernières générations – dans le domaine du monde naturel, c’est-à-dire dans un monde fermé. Il existe cependant au sein de chaque être humain une aspiration à la transcendance (= à ce qui se trouve au-delà de l’homme, à l’infini) qui donne un sens à son monde.

Quelques rares personnes ont été, ici et là, capables de percer les limites de ce monde et entendre ainsi la parole de Dieu. Le reste de l’humanité a besoin pour cela du peuple d’Israël dont c’est la vocation ou, plus précisément, dont c’est la destinée, les prophètes n’étant que les récipients d’une parole initiée à leur insu. Car si, par définition, la parole transcendantale est adressée par Dieu à l’homme, de haut en bas, cette parole a choisi de s’adresser essentiellement au peuple d’Israël. Ainsi, pour s’attacher à Dieu il faut nécessairement passer par l’acceptation de Sa parole transmise au peuple d’Israël.  

B. La prophétie est porteuse d’évolution et d’espoir

Essayons d’approfondir. Si l’on observe la vie de l’homme, on pourrait la résumer à une séquence de réponses et questions. L’individu comprend quelque chose ; cette compréhension soulève des questions, et ces questions créent en lui un manque, un espace permettant l’acquisition de nouvelles compréhensions, qui apporteront la sensation d’un monde qui s’est élevé, qui est devenu plus complet. Le processus se poursuit ainsi à l’infini: chaque nouvelle compréhension engendre la possibilité de se poser de nouvelles questions, et ces questions permettent à l’individu de progresser.

Comment se termine ce processus, par une question ou par une réponse ?

La requête de Moïse (Exode 33, 18) : « Découvre-moi donc Ta Gloire » – qui fut posée « après que furent retirées toutes les cloisons jusqu’à la dernière (d’après Maïmonide, Huit Chapitres, ch.7) – indique qu’à la conclusion du processus, l’individu reste avec une question. Néanmoins cette situation ne devrait pas nous désespérer, bien au contraire, car le fait même qu’il n’y ait pas de dernière réponse indique que le processus n’a pas de fin. Nous resterons éternellement incomplets, ouverts à ce qui nous dépasse. C’est bien là le fossé qui sépare la vision philosophique de Spinosa de la vision prophétique : le monde de Spinosa est un monde où tous les phénomènes possèdent une explication définitive et absolue. A contrario, le monde de la prophétie est un monde qui reste toujours ouvert à de nouvelles explications. Dans un tel monde, le progrès a un réel sens. C’est un monde d’espoir.

C. Collaboration entre le Créateur et l’Homme

Les récits mythologiques fondamentaux ont conservé une trace du souvenir collectif d’une génération où « les dieux séjournaient sur terre », où la présence divine était directe et ressentie de tous. Cette présence s’est néanmoins dissipée au fil des générations, et une seule nation en a gardé le souvenir, conservant un foyer vivant d’attachement à Dieu: le peuple juif. C’est ainsi qu’écrit le mathématicien et penseur Blaise Pascal dans ses Pensées (552): « si Dieu s’est de tout temps communiqué aux hommes, c’est à ceux-ci [aux juifs] qu’il faut recourir pour en savoir la tradition ».

On peut ainsi dire que les commandements prenant leur origine dans la Révélation de Dieu permettent à l’homme d’atteindre un degré de perfection qui ne provient pas de lui-même, mais de son interaction avec Dieu. L’homme est appelé à parachever l’œuvre de la Création, en faisant évoluer le monde vers son objectif qui lui est au-delà.

C’est pourquoi appartenir à l’identité noachide en acceptant les Sept Lois de Noé en tant que directives divines hétéronomes (= ayant une origine extérieure à l’homme), peut potentiellement apporter un sens et un degré d’éternité à la vie. Cette appartenance est essentielle non seulement pour chaque individu, mais pour la collaboration entre Dieu et l’humanité.

Eliezer Kakoun

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

A propos de Centre Noachide Mondial

avatar

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :