Accueil » Articles » Articles - Au fil du temps: calendrier, fêtes » Techouva – Ajuster notre trajectoire

Techouva – Ajuster notre trajectoire

Bref article du rabbin Jonathan Sacks, ancien Grand Rabbin du Royaume-Uni, traduit de l’anglais par Ithaï Meir

Pour lire l’original, cliquez ici

Dans l’un de ses livres, le regretté Stephen Covey décrit le processus que traversent les avions en vol. C’était dans les années 1990 et cela a peut-être changé depuis. Avant de décoller, les pilotes ont un plan de vol. Ils savent où ils vont et connaissent la direction à prendre. Mais au cours du vol, toutes sortes de facteurs font dévier l’avion: vent, pluie, turbulences, trafic aérien, erreur humaine et autres. Le résultat est que pendant plus de 90% du trajet, l’avion ne suit pas exactement la trajectoire de vol prévue. Constamment il subit de légères déviations. Le mauvais temps ou le trafic aérien peuvent causer des déviations majeures. Pourtant, à de très rares exceptions près, l’avion arrive à destination. Pourquoi? Parce que les pilotes ont un plan de vol, parce qu’ils reçoivent un retour d’information constant, parce qu’ils effectuent sans-cesse des ajustements. Les systèmes de pilote automatique fonctionnent de manière très similaire. Il en va de même, suggère Covey, pour la vie.

Nous sommes peut-être hors trajectoire 90% du temps. Mais nous arriverons quand même à notre destination si nous savons exactement où nous allons, si nous avons des moyens de savoir que nous avons dévié de la trajectoire et si nous sommes capables de faire des ajustements.

Nous n’avons pas besoin de faire les choses correctement tout le temps. Par définition. Si Dieu désirait que nous réussissions tout le temps, il n’aurait jamais créé les êtres humains. Les histoires de la Torah décrivent échec sur échec. C’est pourquoi Dieu a inséré la Techouva, le Repentir, dans le système. La Techouva est un ajustement de la trajectoire. C’est un rappel d’où nous sommes censés aller, une vérification d’où nous sommes et si nous allons dans la bonne direction, et si non, l’opportunité d’apporter les ajustements appropriés.

Si nous écoutions d’une oreille intérieure à la voix de la foi, nous entendrions Dieu nous dire: « Je ne vous ai jamais demandé de ne pas commettre d’erreur. Je vous ai seulement demandé de reconnaître que ce sont des erreurs. Je suis là pour vous relever quand vous tombez. Je suis là pour vous pardonner lorsque vous échouez. Je suis là pour vous dire que Je crois en vous. Vous pouvez faire de grandes choses. Ayez juste foi… en ma foi en vous ».

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

%d blogueurs aiment cette page :