Dernières nouvelles
Accueil » Articles » Articles - Au fil du temps: calendrier, fêtes » Fête nationale d’Israël et des Enfants de Noé – Réparation des Etats

Fête nationale d’Israël et des Enfants de Noé – Réparation des Etats

La fête nationale d’Israël diffère des fêtes nationales de tous les autres peuples. Tous les peuples se réjouissent lorsqu’ils acquièrent l’indépendance ou lorsqu’un événement national majeur survient. Cette joie est, à juste titre, restreinte au peuple ou à la collectivité à qui cela survient. Cela n’est pas le cas de la fête d’indépendance du peuple juif qui a, automatiquement, une influence sur le monde entier.

Mission universelle du peuple juif

Si nous recherchons dans la Thora la mission que l’Eternel a donnée à Abraham, nous trouvons: “Vas-t-en de ta patrie vers la terre que Je t’indiquerai et Je t’y ferai une grande nation”. C’est-à-dire que l’Eternel a exigé d’Abraham qu’il se dirige vers une terre où il formerait une nation. Une nation sur une terre est ce que nous appelons communément un Etat. C’est-à-dire que le programme de Dieu pour le peuple juif est un programme politique.

Sainteté de l’Etat

Quel est l’objectif de ce programme politique ? “Et seront bénies en toi toutes les familles de la terre” (Gen. 12, 3). Si ce n’était pour ce rôle universel qui a été imposé à Abraham nous n’aurions pas créé notre Etat. Et quel est ce rôle ? Cette mission est d’apporter la sainteté et la connaissance de Dieu au monde entier à travers les Etats. Il aurait été envisageable de créer une religion. Une religion s’adressant à chaque individu dans le monde, lui disant: “tu veux vivre une vie de sainteté, de pureté, d’étique, tu dois croire en Dieu, Le servir, Le prier, marcher dans Ses voies, etc.” “Alors, en tant qu’individu, tu auras part au monde futur, tu auras une vie heureuse, etc.” La conséquence aurait été que l’Etat aurait été exclu du domaine de la sainteté. La particularité du message juif est qu’il est possible que l’Etat, avec ses institutions, avec sa politique, avec ses côtés parfois obscurs, tout cela appartient à la sainteté.

L’Etat d’Israël – instrument au service de notre mission

Nous établissons un modèle d’Etat idéal, puis nous l’exportons ensuite au monde entier, comme le déclare le prophète Zaccharie : “Nombre de nations se rallieront à l’Eternel, ce jour-là, et elles deviendront mon peuple” (2, 15). Que signifient “nombre de nations”? De nombreux peuples seront comme le peuple du Seigneur! De la même manière qu’Israël a eu le mérite d’être le peuple de Dieu le long de l’Histoire, ainsi d’autres peuples, d’autres nations, d’autres Etats, qui seront le peuple du Seigneur. C’est cela le projet principal du judaïsme. Or ce programme nous ne pouvons le réaliser que lorsque nous avons notre propre Etat. En d’autres termes, depuis qu’a été fondé l’Etat d’Israël nous avons enfin cessé cette parenthèse longue de près de 2000 ans, durant laquelle nous ne pouvions remplir notre mission et notre obligation envers l’humanité. Grâce à la création de l’Etat d’Israël, l’initiative des Enfants de Noé, du Centre Noachide Mondial, devient enfin valide et légitime dans le monde.

Et les Enfants de Noé dans tout ça ?

Nous pouvons ainsi comprendre que ce que nous faisons à Brit Olam est faux. Ce que nous devrions faire est de nous adresser aux chefs d’Etats et leur enseigner comment transformer leur pays en des Etats saints, purs et étiques. Malheureusement nous n’en sommes pas encore là. L’Etat d’Israël ne reconnaît pas encore sa mission et les chefs d’Etats ne s’adressent pas encore à l’Etat d’Israël pour recevoir ses recommandations. Mais grâce à Dieu c’est vous, Enfants de Noé, dans vos communautés respectives dans le monde entier, chacun de vous aspire et intègre une part de la sainteté qui est en train de s’établir par le retour de la providence à Sion, par le retour de l’Eternel qui revient résider parmi nous et en conséquence dans le monde entier. Vous êtes en quelque sorte les hirondelles qui au final amèneront la conscience universelle de la sainteté de la parole de Dieu qui sort de Jérusalem en direction du monde entier. Tout cela n’aurait été possible sans la création de l’Etat d’Israël. C’est pourquoi la fête d’indépendance du peuple juif est avant tout votre fête d’indépendance, celle des individus du monde entier créés à l’image de Dieu aspirant à entendre Sa parole.

Joyeuse fête à nous tous

Oury Cherki

 

  Was this post useful or helpful to you? Please consider supporting our projects.

A propos de Rav Oury Cherki

avatar
Rav Oury Cherki est né en Algérie en 1959. Il a grandi en France et fit son Alyah en 1972. Etudes a la yechiva du Merkaz Harav. Rabbin. Service a Tzahal dans l'artillerie. Il a étudié auprès du Rav Tzvi Yehouda Kook, du Rav Leon Yehouda Ashkenazi (Manitou), et du Rav Shlomo Benyamin Achlag. Rav Oury Cherki dirige le département israélien du Machon Meïr, et le Centre Noahide Mondial - Brit Olam. Il enseigne dans de nombreux endroits à travers le pays. Il dirige la communauté "Beth Yehouda" à Kiryat Moshé (Jérusalem). Auteur de nombreux ouvrages de pensée juive.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :